AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aldric [Homme] [Garde du corps de la Reine Iseult]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldric des Griffes-de-fer
Garde du corps de la Reine

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Aldric [Homme] [Garde du corps de la Reine Iseult]   Lun 23 Aoû - 0:03

Prénom : Aldric
Nom : de la tribu des Griffes-de-fer

Statut : Homme lige
Origine ethnique: Lydane

Age : 24 ans
Sexe : Masculin

Histoire :
Beaucoup de rumeurs circulent sur cet homme au palais… Cet étranger vigilant, taciturne… L’Ombre de la Reine… Car bien peu connaissent sa véritable histoire.

Aldric est originaire des profondes forêts de la Lydanie. Voilà la seule certitude que les eiraliens ont à son sujet. Pour beaucoup, un lydane est un lydane. Tous semblables… Mais il s’agit là d’une pensée bien réductrice… Aldric est né au sein des Griffes-de-fer… Ici, ce nom aurait beau être entendu, il n’évoquerait rien à personne ou presque. Ce n’est que bien plus loin à l’Est qu’il peut éveiller un souvenir dans l’esprit de quelques anciens défenseurs du Kevalis. Un souvenir douloureux…

Les Griffes-de-fer… L’une des tribus les plus belliqueuses de la Lydanie… Vivant au cœur de ce pays sauvage et ancien, dans la Forêt des Crocs… Elle exhorta tout un peuple à une marche exaltée sur l’Eiralie après le sacrilège commis par le roi Robin au cœur de leur territoire. De fiers guerriers, intrépides, passionnés, ne quittant que très rarement la forêt. Peu nombreux mais possédant beaucoup d’ennemis, pour toujours éprouver leur force et leur courage… Craints, haïs mais respectés…

Et comme tout fils des Griffes-de-fer, dès son plus jeune âge, Aldric fut initié à la violence du combat. Survivre, tuer, ne jamais faiblir. Forgé par des siècles de conflits entre tribus lydanes… Sans cesse mis à l’épreuve, au sein de cette nature cruelle. Seul face à la fureur du monde hostile…

Il est des hommes guidés par un instinct fabuleux. Un sens aigu et inné, de tout ce qui doit être accompli en temps voulu. Et Aldric est l’un d’eux. Aux yeux des siens ? Un prodige. Un guerrier né. Et voilà bien finalement une autre certitude que les eiraliens peuvent avoir à son sujet. Certains ont encore en tête le sang qu’il a versé pour protéger Iseult, lorsque Bertrand de Castel-Gaillard tenta d’usurper le trône qui lui revenait de droit.

D’autres, guère plus qu’une poignée, se souviennent du jour qui le lia à celle qui règne à présent sur le royaume…

Un assaut, brutal et sanglant… Au sein de la forêt lydane, alors que le Roi Pétrus et son escorte se rendaient en mission diplomatique auprès de la tribu de son épouse la Reine. Des bêtes, surgissant de toutes parts... qui agirent avec une vivacité qui prit de cours la Garde Royale. Les cavaliers furent jetés à bas de leur monture. Les griffes gravèrent leur fureur à même le corps, les crocs déchiquetèrent la chair, les lames transpercèrent les armures... En un instant... Le sol s’abreuva de sang alors que le Roi crut voir la fin de sa vie et celle de sa lignée. Il s’en fallut de peu… Et sans la présence à leur côté des guerriers des Têtes-de-Loups, la tribu de la Reine Hild, ils ne seraient certainement pas venus à bout de cette escouade des Griffes-de-fer déterminée à prendre la vie du souverain de l’Eiralie.

Les survivants étaient passés au fil de l’épée. Les têtes de plusieurs d’entre eux jonchaient déjà le sol. Mais à la surprise générale, la jeune Iseult, alors âgée de 16 ans, demanda grâce à son père, tandis que l’ombre du bourreau se dressait derrière Aldric. Elle estimait que ces lydanes avaient vaillamment combattu et que les exécuter ainsi n’était qu’une escalade dans la haine entre l’Eiralie et la Lydanie. Malgré la rivalité entre sa tribu et celles des Griffes-de-fer, Hild approuva la demande de sa fille. Consciente du sens de l’honneur de ses ennemis, elle y percevait un intérêt politique certain. Pétrus y consentit, non sans hésitation.

Sauvé par l’intervention de la princesse eiralienne, Aldric a contracté une dette de vie envers elle. Et pour un lydane, une dette de vie est sacrée. Le guerrier renvoya ses frères survivants dans la Forêt des Crocs et jura de protéger Iseult, quelqu’en soit le prix. Confronté à la défiance du Roi et la colère de la Garde, Aldric demeure pourtant depuis ce moment au côté d’Iseult, grâce au soutien de Hild qui se porte garante de l’honneur lydane, malgré le fait que le guerrier soit issu d’une tribu ennemi. Infaillible jusqu’à maintenant, il veille inlassablement à la sécurité de celle qui sauva sa vie et celle de ses frères il y a 4 ans.


Description physique :
Aldric est lydane et ne cherche pas à le cacher, malgré toute l’inimitié que cela provoque. Il porte en permanence la kleiga, le vêtement traditionnel des guerriers de son peuple, du moins dans plusieurs tribus du centre de la Lydanie. La fourrure d’ours passée par-dessus son épaule droite affirme le succès de son rite initiatique, qui a fait de lui un guerrier aux yeux des siens. Des mèches de cheveux tressées, à la signification mystérieuse, sont attachées à l’un de ses brassards de cuir. Et sur sa ceinture, une représentation du Tarhalgor, le bosquet sacré incendié par le Roi Robin et son armée. Les signes païens sont nombreux, autant de sources de ressentiment chez les eiraliens. Tout particulièrement à la cours du palais royal…

Le Garde du Corps de la Reine possède une silhouette élancée, athlétique, à la musculature sèche et noueuse qui laisse entendre qu’il peut être aussi vif que puissant. Quelques cicatrices sur ses bras et son épaule découverte témoignent de son expérience passée dans un environnement sauvage et hostile. Ses longs cheveux blonds au dessus du front sont attachés en arrière, pour ne pas perturber sa vision. Le reste de sa chevelure tombe négligemment sur sa nuque et ses épaules. Seule une fine mèche de cheveux tressée, prenant naissance derrière la tempe sur le côté droit de son visage, relève de l’esthétique.

Aldric arbore en permanence un visage froid, fermé, qui n’encourage pas à l’approcher. Ses yeux verts scrutent avec attention l’entourage de la Reine Iseult, telle une sentinelle éternelle perpétuellement sur le qui-vive. Et Töter, son épée lydane, demeure toujours à portée de main...


Description psychologique :
Aldric fait preuve d’une extrême retenue. Il s’agit même de quelqu’un de très discret. Taciturne, il est de ceux qui observent beaucoup mais parlent rarement. Et jamais sans raison. Mais lorsqu’il le faut, il devient soudainement un adversaire féroce, un fauve, qui libère une énergie insoupçonnée de tous. Il frappe vite et fort, là où ça fait mal. Simplicité, efficacité. Il ne joue pas avec ses adversaires. Et beaucoup savent à la Cour qu’avant d’être le Bouclier de la Reine, il est son Bras Armé. Celui qui abat ses ennemis dès lors qu’ils se révèlent.

C’est un guerrier honorable, bien que le concept d’honneur varie entre eiraliens et lydanes. Sa dette de vie, les traditions de son peuple et la mémoire de ses ancêtres sont autant de choses qu’il respecte et défend scrupuleusement. Réputé incorruptible, bien peu de choses peuvent l’influencer. Il sert Iseult avec dévotion. Sa loyauté sans faille conforte la jeune souveraine dans la confiance naturelle qu’elle place curieusement en Aldric depuis leur rencontre en Lydanie. Et même, dans l’intimité la plus complète, loin de tout l’entourage qui gravite autour de la Reine, ils font preuve d’une complicité unique, laissant tomber les masques pour converser, partager et échanger, sans se soucier des conventions sociales.

Allégeances, liens hiérarchiques


Vassal de : Je sers Iseult des Têtes-de-Loups

Maître de : Töter est ma seule possession véritable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Loup
Admin

avatar

Messages : 358

MessageSujet: Re: Aldric [Homme] [Garde du corps de la Reine Iseult]   Mar 24 Aoû - 3:17

Sois le bienvenu, protecteur de la reine. Tu es validé (et tu n'as même pas oublié la rubrique liens hiérarchiques... prenez-en d'la graine vous autres Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aldric [Homme] [Garde du corps de la Reine Iseult]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Un député de INITE tué « accidentellement »  par son garde-du-corps
» Rp avec un mercenaire ou un garde du corps?
» cavalerie, garde du corps prussiens 1815
» Garde du corps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps des Loups :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: