AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kern d'Averach
Chef Mercenaire

avatar

Messages : 442

MessageSujet: Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]   Jeu 29 Juil - 4:39

Prénom : Kern
Nom : d'Averach

Statut : Chef Mercenaire

Age : 26 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Hétérosexuel

Histoire :
Kern naquit au sein d'une famille de la petite noblesse, aux frontières septentrionales du royaume de l'Eiralie, dans les hauteurs gelées de l'Acrogée. Leur terre était plutôt modeste, à l'image de leur influence dans la région. Au service de la maison Van Berg depuis de nombreuses générations puis plus récemment de la maison de Kassel qui lui avait succédée, la famille d'Averach avait toujours fourni de loyaux chevaliers, bien que sans prétention. Étant le fils cadet, Kern n'avait rien à espérer du maigre héritage familial et était destiné à rejoindre le château du suzerain pour le servir aussi fidèlement que ses oncles et leurs prédécesseurs l'avaient fait jusqu'alors. Loyauté, courage et tempérance lui furent inculqués dès son plus jeune âge.

Dès les premiers hivers de sa vie, ses géniteurs perçurent tout le potentiel martial de leur enfant, qui avait été béni par les dieux pour se montrer si robuste. Malgré la différence d'âge de plusieurs années avec son frère ainé, Kern ne tarda guère à le rattraper en taille et en force, jusqu'à le dépasser outrageusement. L'éducation parentale s'assurait toutefois qu'il ne puisse prétendre à ce qui ne lui revenait pas de droit, malgré sa supériorité physique.

Lors de son quatorzième hiver, des serfs firent une découverte qui fit basculer le destin de la maison d'Averach. Au sein d'un escarpement rocheux qui approvisionnait en pierre les serfs d'un village avoisinant, ils découvrirent tout un réseau de cavernes souterraines tapissées de pierres et minerais précieux. De quoi assurer largement la pérennité de la maison d'Averach, si modeste jusqu'alors.

Mais le seigneur de la maison de Kassel ne l'entendait pas de cette manière. Usant de nombreuses exigences abusives envers la maison d'Averach, il finit par prétexter une rupture du serment d'allégeance pour attaquer son vassal et anéantir sa maison, afin d'annexer la nouvelle mine de pierres précieuses. Kern échappa au massacre pour la simple raison qu'il était parti chasser avec son tuteur dans la forêt avoisinante. Les hommes d'Henri de Kassel qui furent lancés à sa recherche ne rencontrèrent que la fureur du jeune garçon, dont la force surpassait déjà celle d'un homme. Face au destin de sa lignée, il prit leur vie avec une brutalité sans nom.

Contraint de quitter le nord sous peine de se voir exécuter par un seigneur qui souhaitait tuer tout désir de vengeance, Kern suivit son tuteur au delà de l'Eiralie, où il ne pouvait demeurer pour le moment. Il gagna les terres orientales, participant aux croisades de nombreux seigneurs de guerre avides de richesses et de pouvoir. Guerres, mort et pillages furent son quotidien des années durant. Sa force herculéenne fut rapidement convoitée et les propositions alléchantes affluaient. Nombreux étaient ceux qui souhaitaient s'assurer les services de ce géant, engoncé dans une armure lourde, qui maniait haches, marteaux de guerre et épées avec une facilité déconcertante.

Ces nombreuses années d'exil furent l'âge de la conquête, de l'aventure et de la découverte. En dehors de toute cette violence, les contrées d'orient étaient un monde nouveau, intriguant, où il fut possible de goûter à des plaisirs exotiques. La force des conquérants permet beaucoup de choses. Mais toute cette vie n'était qu'éphémère et lorsqu'il estima le temps venu, Kern d'Averach retourna en Eiralie. Il était un homme désormais, les esclaves et les richesses amassées au cours de ses croisades lui assureraient un certain confort. Et pareil vétéran ne devrait avoir aucun mal à trouver une maison à servir loyalement.

Description physique :
Un colosse. C'est un mot qui vient naturellement à l'esprit lorsque l'on croise l'imposant chevalier. D'une stature impressionnante, il dépasse aisément le commun des mortels d'au moins deux têtes, et semble deux fois plus large d'épaules. Chacun de ses gestes dégage une sensation de puissance qui n'aspire qu'à exploser. Sa peau est légèrement bronzée, rugueuse et clairsemée de fines cicatrices témoignant des nombreuses escarmouches auxquelles il a participé. C'est à n'en pas douter un homme aguerri par plusieurs années de lutte.

Ses cheveux d'un noir de jais tombent négligemment sur son visage et une barbe naissance couvre sa mâchoire saillante. Ses traits sont durs; son regard, sombre et déterminé, pesant... La simple présence de cet homme est oppressante. Rares sont les occasions où Kern a besoin d'élever sa voix grave et caverneuse pour se faire obéir. Il n'est pas de ceux que l'on se plaît à contrarier.

Description psychologique :
S'il a quitté le royaume il y a de nombreuses années pour gagner les terres orientales et vendre son épée aux seigneurs de guerre les plus offrants, Kern aspire désormais à plus de stabilité. Inflexible, sa loyauté est sans faille et il semble respecter un certain code d'honneur personnel. Mais il se trouve à des lieux des contes qui alimentent les rêveries de jeunes pucelles qui n'ont jamais franchi les remparts du château paternel. Kern est un guerrier aguerri. La peur et le doute ne semblent pas avoir d'emprise sur lui. Conscient de sa force prodigieuse et de ses capacités martiales, il fait preuve d'une grande confiance en lui et semble inébranlable. Le colosse est habitué à se faire obéir sans objection, commandant par la crainte que sa seule présence impose. Et face à la moindre opposition, il n'hésite pas à réagir de manière brutale. Les rares exemples sanglants qu'il eut à faire eurent tôt fait de dissuader les dissidents qui ne l'avaient encore jamais vu à l'œuvre. Les années de guerre dans des contrées lointaines n'en ont pas fait un tendre. La violence, la mort et l'injustice sont des compagnes qui ne lui sont pas inconnues. Rien de semble pouvoir briser le masque inexpressif de son visage, gardien de ses sentiments. Mais pourtant, sous cette carapace d'acier couve un feu dévorant...

Allégeances, liens hiérarchiques

NB : le cas échéant, les joueurs concernés doivent poster pour confirmer.

Suzerain de : Nous n'utilisons pas de serments d'allégeance en bonne et due forme. Pour ce que valent ces belles paroles... Mais chaque membre de la compagnie que je mène pourrait être considérée comme un de mes vassaux.
Maître de : Loryn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loryn

avatar

Messages : 594

MessageSujet: Re: Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]   Dim 1 Aoû - 23:13

Je confirme que Kern est mon maître, et que ceci me procure une joie sans limites.

EDIT : ceci est un abus de pouvoirs XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Loup
Admin

avatar

Messages : 356

MessageSujet: Re: Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]   Dim 1 Aoû - 23:22

Devant un plaidoyer aussi vibrant et sincère, je n'ai pas d'autre solution que de te valider ta fiche. Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kern d'Averach [Personne libre] [Mercenaire] [Homme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus rien, ni personne. (libre)
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» La Lice
» (F) Crazy sister • 1 personne (LIBRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps des Loups :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: