AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Romaric de Boiscendré [Mercenaire] [Homme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romaric de Boiscendré
Chef Mercenaire

avatar

Messages : 53

MessageSujet: Romaric de Boiscendré [Mercenaire] [Homme]   Jeu 29 Juil - 4:25

Prénom : Romaric
Nom : de Boiscendré

Statut : Chef Mercenaire

Age : 27 ans
Sexe : Masculin
Sexualité : Hétérosexuel

Histoire :
Romaric est issu d'une famille de guerriers vivant dans le sud. Ils possèdent un domaine conséquent, s'entendent bien avec les populations locales, et sont nettement plus cultivés et mieux informés des affaires du monde que la moyenne des guerriers de cette époque, grâce aux nombreux échanges qu'ils ont par le biais des caravanes qui passent par chez eux. Le domaine de Boiscendré est un point de passage important pour le commerce, et cette famille a derrière elle une longue tradition d'escorte des marchands, moyennant rémunération, bien entendu.

La mère de Romaric, la dame Marie de Boiscendré, a mis au monde, à l'âge de 17 ans, deux adorables garçons. Ceux-ci furent surnommés Guillaume et Romaric. Les deux enfants furent élevés ensemble, avec leurs frères et soeurs, mais, à l'inverse des autres enfants, ils reçurent tous deux l'éducation d'un futur héritier du domaine. Or, lorsque leur père commença à se faire vieux, il fallut choisir lequel des deux enfants hériterait. C'était une décision difficile, tous deux étant les aînés des fils, nés le même jour. Oh, bien sûr, il aurait été logique de choisir le premier à être sorti du ventre de sa mère. Mais on les avait confondu sans cesse durant les premiers jours de vie, et il était impossible de savoir duquel il s'agissait.
Guillaume et Romaric étaient inséparables, à cette époque. Et ils se valaient en termes d'éducation, d'aptitude au combat, se ressemblaient comme deux gouttes d'eau. Finalement, en désespoir de cause, le père des jumeaux fit mettre dix galets noirs et dix galets blancs dans un sac en toile. Le noir désignerait Guillaume, et le blanc, Romaric. Une gamine appelée pour l'occasion plongea la main dans le sac, et c'est le galet noir qui se trouvait dans sa main. Ainsi un successeur fut-il désigné pour le domaine, et Romaric perdit-il tout.

Par la suite, il devint de plus en plus furieux et aigri, non pas contre son frère, mais contre le destin. Pour finir, il décida de quitter ces terres, dont la vue lui était devenue insupportable. Guillaume l'aimait encore comme un frère, et il lui fournit de l'argent, des vivres et de l'équipement pour qu'il puisse se débrouiller seul. Peut-être aussi était-il content que son jumeau, qui menaçait sa légitimité par sa seule existence, parte au loin.

Romaric utilisa son argent pour embaucher quelques hommes d'armes. Il continua l'escorte de caravanes, mais ses services étaient nettement moins recherchés depuis qu'il ne chevauchait plus sous la bannière des Boiscendré. Et il faut admettre aussi que ses quelques soldats n'étaient pas du même calibre que les hommes de la garde de Boiscendré. Pour finir, incapable d'entretenir autrement son petit groupe d'une dizaine d'hommes, il se lança, avec regret, dans le brigandage. Masquant son visage lors de l'attaque, épargnant autant qu'il le pouvait les vies des marchands, il réussit à gagner ainsi beaucoup d'argent. Il continua donc ses attaques, son petit groupe de hors-la-loi grandissant pour atteindre une vingtaine d'hommes.

Quelques années plus tard, il devait faire deux découvertes qui allaient changer sa vie.

La première fut l'arc. Pas l'arc classique, peu efficace, avec lequel il s'était entraîné. Non, l'arc composite de corne qu'il découvrit dans les bagages d'une de ses victimes. Une arme qu'il fut incapable de bander. Lorsqu'il demanda au prisonnier une démonstration, ce dernier décocha une flèche dans un arbre, qui l'enfonça de plus de 3 pouces dans le bois vert, faisant exploser l'écorce. Impressionné, Romaric demanda à l'homme de lui enseigner le maniement de cette arme. Quelques années plus tard, il était devenu un archer accompli, aux épaules musclées et au bras sûr. Après quoi, il apprit à tirer à cheval, devenant ainsi d'une efficacité redoutable pour le combat en plaine, apprenant à tendre des embuscades en utilisant des archers de cavalerie comme appât. En bref, il développa des techniques de guérilla, qui n'avaient rien à voir avec son éducation.

La deuxième fut le commerce d'esclaves. Il se rendit bientôt compte que des esclaves pouvaient se vendre très cher. Et, finalement, il se spécialisa dans la capture d'esclaves, attaquant des villages isolés, et leur commerce. Mieux, il apprit des techniques pour briser les gens, et faire d'hommes et de femmes libres, de parfaits esclaves, dociles et obéissants. Le tout, à force de douleur, de manipulation, de déstabilisation... C'est même devenu l'un de ses passe-temps favoris. Aujourd'hui, Romaric est très riche et mène plus de cinquante mercenaires aguerris, rompus aux techniques de guérilla et de capture.

Mais, pour éviter d'être un jour traîné devant la justice royale et exécuté, il s'est fait mercenaire. Lui et sa compagnie d'archers commencent à acquérir une réputation qui leur permet de ne jamais manquer d'employeurs. Il loue maintenant son épée et celle de ses hommes aux personnes assez riches pour s'offrir ses services. Ainsi se dégage-t-il de toute culpabilité. Et, s'il peut gagner quelque argent supplémentaire lors des pillages ou de la capture des populations vaincues... il ne s'en prive pas.

Description physique :
Romaric est assez bel homme. La pratique intensive du tir à l'arc et de l'escrime a renforcé ses épaules et ses bras, l'équitation a renforcé ses cuisses. Il n'est ni plus grand ni plus petit que la moyenne. Mais il n'y a pas une once de graisse par-dessus ses muscles.

Il a des yeux brun-vert. Bien qu'il ait renoncé définitivement au titre que lui confère son sang, il essaye de bien présenter. D'abord parce que les seigneurs refusent d'embaucher une bande d'épées libres dépenaillées. Ensuite parce qu'il estime qu'il est important de faire honneur à ses ancêtres. Sa barbe brune n'est jamais rasée, mais il la taille le plus court possible. De même que ses cheveux sont toujours propres et bien peignés.

Il porte des vêtements fonctionnels, mais relativement élégants, qu'il aime porter brodés d'or. Il porte toujours avec lui son arc à double courbure, un carquois ouvragé contenant une vingtaine de flèches (et parfois même deux carquois), et une longue épée à la poignée et au fourreau ornementés, qui lui appartenaient déjà bien avant qu'il ne parte de chez lui.

Description psychologique :
Pour commencer, Romaric méprise les nobles. Tous les nobles. Il se bat pour eux, lorsqu'ils le paient. Mais il se souvient que son frère n'a dû son titre de seigneur de Boiscendré qu'à un hasard. Et il ne croit plus au droit de naissance. Cependant, il a été élevé parmi eux, donc il connaît et respecte leurs usages, même s'il n'en pense pas moins.
Lorsqu'un contrat est passé, sa loyauté est indiscutable... dans le cadre du contrat, bien sûr. Il peut combattre aux côtés d'un seigneur avec une absolue sincérité jusqu'à la fin du contrat, et contre lui le lendemain, toujours avec sincérité, si le contrat a pris fin et qu'il en a passé un autre depuis.

Ses aventures et sa vie de marchand d'esclaves ont beaucoup émoussé son idéalisme. De même qu'il utilise aujourd'hui des techniques de guerre qu'il aurait qualifié de méprisables quelques années plus tôt.

Mais il lui reste un vestige de code de noblesse, qui conditionne sa loyauté envers ses clients, et le fait qu'il interdise absolument les exactions inutiles contre les populations civiles. Par contre, il est sans pitié envers ses ennemis, et dans le cadre de son travail en tant qu'esclavagiste.
C'est un homme patient et réfléchi, bien qu'il soit capable d'être féroce quand il le faut. Il réfléchit toujours et pèse le pour et le contre avant de se lancer dans une bataille ou d'accepter un contrat.

Il a définitivement fait une croix sur sa vie de membre de la noblesse, et se satisfait de son statut de mercenaire errant : si les nobles ne l'estiment pas beaucoup, ils le respectent en tant que combattant et ont besoin de lui, ce qui lui suffit. Son enfance n'est pas un secret à proprement parler, et la plupart de ses hommes savent au moins qu'il était fils d'un membre de la noblesse, mais ils n'en savent pas plus. Et il n'est pas du genre à en parler.

Note sur le cheval :
Ardar est un étalon âgé de trois ans. Il a une robe alezan et mesure 1m80 au garrot, ce qui est un format plus que respectable. Sa masse musculaire est à l'avenant. Il est dressé spécialement pour la guerre, entraîné pour ça. Romaric l'a acheté 6 mois auparavant. Il est encore jeune, donc impétueux et peu expérimenté. Et surtout, d'une arrogance sans bornes. Mais c'est une bête très courageuse, qu'une sincère affection lie à son maître. Il donnerait sa vie pour Romaric.
Très rapide lors d'une charge et efficace au combat, il manque cependant d'endurance sur les longues distances. Romaric met en place une protection de fer pour son poitrail et sa tête avant les combats.

Allégeances et liens hiérarchiques :


Suzerain de : une soixantaine de mercenaires
Maître de : est partiellement propriétaire des esclaves qu'ils ont capturé ou acheté. Mais l'argent des ventes ne revient pas qu'à lui seul.
(Pas grand-chose d'autre à dire, désolé).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Loup
Admin

avatar

Messages : 356

MessageSujet: Re: Romaric de Boiscendré [Mercenaire] [Homme]   Jeu 29 Juil - 13:20

OK, plus qu'à compléter la partie "Allégeances" Wink

Edit : OK tu passes. Et ne fais pas le malin Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Romaric de Boiscendré [Mercenaire] [Homme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Lice
» Bérhar l'Aisin - Capitaine mercenaire
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps des Loups :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: