AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Albad-Ryah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Loup
Admin

avatar

Messages : 356

MessageSujet: L'Albad-Ryah   Lun 9 Déc - 17:27

























Voyage vers le Sud lointain et mystérieux
L'Albad-Ryah est une contrée immense, un continent plus qu'un pays, qui se situe à environ deux semaines de navigation au Sud de l'Eiralie. Malgré que la distance semble géographiquement courte, les pirates qui infestent ces eaux rendent la traversée très dangereuse : bien qu'ils n'osent pas s'approcher des côtes, que ce soit celles d'Eiralie ou celles d'Albad-Ryah, en pleine mer, loin des puissantes flottes de guerre des Méridianes ou du continent du Sud, les voyageurs constituent des proies faciles. Les quelques îlots qui peuvent émerger des flots entre les deux continents sont généralement des repaires de pillards à éviter absolument.

Les puissants courants marins qui tendent à emmener les navires vers l'océan de l'Ouest contribuent également à rendre le voyage des plus périlleux, particulièrement au printemps. D'autant que, hasard de la mer ou facétie d'un dieu cruel, ces courants ont tendance à emmener les navires dans une zone crevée de pitons de roche noire, cachant d'autres écueils plus sournois, qui affleurent à la surface de l'eau.

En bref, les navires qui tentent la traversée ont le choix entre passer par une voie orientale, au sud du Kevalis voire des royaumes de l'Est, qui les expose aux attaques de pirates qui pullulent en haute mer... ou une voie plus occidentale qui les fait passer au sud du Slianathaír, laquelle nécessite des marins habiles et un peu de chance sous peine d'être emporté par les courants et drossé sur des récifs.

Il existait dans le temps des échanges commerciaux entre le Vieil Empire et l'Albad-Ryah, mais ils n'ont jamais dépassé le stade de contrats à but d'enrichissement financier. De sorte que l'immense majorité de ce continent est totalement inconnue, puisque toutes les connaissances eiraliennes sur le sujet se résument à quelques témoignages, datant souvent d'au moins deux siècles, de marchands qui ne se sont jamais aventurés plus au sud que les comptoirs côtiers où ils ils avaient jeté l'ancre.

Avec l'instabilité politique et l'effondrement des institutions qui a suivi la fin du Vieil Empire, les liens commerciaux ou diplomatiques existants, déjà rares, ont été presque totalement rompus. Mais maintenant qu'une certaine stabilité semble de nouveau atteinte, peut-être certains pionniers vont-ils saisir l'occasion qui leur est donnée de prendre place dans l'Histoire, d'explorer ces terres dont on dit qu'elles contiennent des richesses défiant l'imagination...

Climat et géographie
L'Albad-Ryah est un continent immense, dont personne n'est en mesure d'évaluer la taille exacte, en général pas même les autochtones d'ailleurs. Et, en réalité, la plupart s'en moquent éperdument. Tout ce qu'on en sait en Eiralie tient en quelques mots : c'est un très grand pays dont personne n'a jamais vu le bout, qui se trouve à deux semaines au Sud de l'Eiralie.

Le climat y est généralement très chaud, assez humide sur la partie occidentale de la côte nord, de plus en plus sec au fur et à mesure que l'on va vers l'est. Plus au Sud se trouve un vaste désert de sable, aride et brûlant, apparemment infini. Certains témoignages semblent mentionner, à l'est de ce désert, de hauts plateaux constituant un désert de roche, et, plus à l'est encore, d'immenses montagnes et de hauts plateaux glacés. Mais à ce stade, on est aussi proche de la légende que du témoignage fiable.

Histoire
L'origine de l'Albad-Ryah semble se perdre dans la nuit des temps, comme le Vieil Empire avant son effondrement, d'ailleurs. En fait, il est sans doute encore plus ancien, même si plus personne en Eiralie ne sait réellement quand il est né et comment. Il semblerait que ce soit l'union de différents royaumes pré-existants qui ait donné naissance à l'Albad-Ryah, sous la forme d'une confédération.

Organisation de la société
Elle est très peu connue des eiraliens, aujourd'hui. Il existait, aux dernières nouvelles, une noblesse héréditaire, et l'esclavage semble être extrêmement répandu dans ces contrées. Pour le reste, chaque royaume semble plus ou moins faire ce que bon lui semble, et, de toute manière, comme très peu d'eiraliens ont posé le pied sur les terres d'Albad-Ryah depuis la Chute, s'aventurer à tenter de deviner les rouages de cette société exotique est une entreprise tout à fait vaine.

Politique
L'Albad-Ryah est une confédération de royaumes qui prennent certaines décisions en commun tout en gardant chacun une très forte indépendance politique et culturelle. Il semble que les décisions communes soient prises lors d'un Conseil où chaque pays, quelle que soit sa population, bénéficie d'une voix et d'une seule. On peut aisément imaginer que les pays les plus peuplés n'apprécient pas ce système, plus égalitaire qu'équitable...

Philosophie et religion
Selon les témoignages des marchands, énormément d'habitants d'Albad-Ryah vouent un culte au Soleil, dieu impitoyable et totalement désintéressé des hommes, dont les rayons réchauffent les forts et consument les faibles. Ce culte existe d'ailleurs, de manière extrêmement minoritaire, dans le Sud de l'Eiralie. Les adeptes font généralement peu parler d'eux, puisque leur religion n'implique pas réellement de principes ou de code de conduite particulier.

Cela dit, les témoignages des marchands sont anciens et ne concernent que le Nord du continent. Nul ne sait quelles divinités ils vénèrent par ailleurs. Et, de toute manière, l'Albad-Ryah se caractérise par une multiplicité des cultes et sectes, encore plus que l'Eiralie.

Code des lois, us et coutumes
Aucune information n'existe sur le système juridique, et, de toute manière, chaque royaume rendant la justice comme bon lui semble, faire des généralisations serait plus qu'hasardeux. Néanmoins, bien que ces terres semblent plus civilisées, d'après les témoignages, que l'Eiralie d'après la Chute, la justice y est toujours semble-t-il relativement féroce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Albad-Ryah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps des Loups :: Règles et contexte :: Contrées étrangères-
Sauter vers: