AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo d'Arzbaum
Châtelain

avatar

Messages : 52

MessageSujet: Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]   Lun 4 Oct - 0:50

Prénom : Hugo
Nom : d’Arzbaum

Statut : Seigneur
Origine ethnique: Eiralien

Age : 22 ans
Sexe : Masculin

Histoire :

Hugo d’Arzbaum fut le troisième de sa fratrie à voir le jour. Avant lui étaient venus Sigebert, l’aîné, et Claudia, qui mourut d’une grippe alors âgée de cinq ans. Après, ce fut au tour d’Anita, et enfin de Franka. Leur mère, Erwina, ne survécut pas à la naissance de cette dernière, et Wilhelm d’Arzbaum se remaria quelques mois plus tard avec la veuve d’un marchand, qui l’aida à administrer ses terres.

Car Wilhelm n’était pas un Seigneur-né. Homme-lige, son petit fief d’Arzbaum, tout proche des Forêts Frontalières, lui avait été octroyé par le Seigneur de Peyrefendre en récompense pour sa bravoure lors de la guerre sainte Lydane. Mais même le mariage qui s’ensuivit ne transforma pas le soldat en gestionnaire, et ce furent Erwina puis Amanda qui s’avérèrent être les véritables maîtresses du territoire, organisant projets agricoles, travaux de fortification et récolte des taxes, tandis que Wilhelm participait dès que possible aux missions militaires que lui proposait son suzerain.

En temps que second enfant mâle, Hugo était destiné dès la naissance à suivre la voie de son père en devenant un chevalier sans terre. Il fut donc très tôt initié au maniement des armes, et la solide constitution de son frère aîné semblant indiquer qu’il n’aurait jamais à assumer des fonctions de Seigneur, il ne reçut jamais les cours d’éducation, de culture ou d’administration que sa mère adoptive dispensait quotidiennement à Sigebert.

Amanda s’avéra être une excellente éducatrice, choisissant avec sagesse les précepteurs qui formèrent Hugo, mais était également une femme dure et autoritaire, dont la personnalité dominait celle de tous ses enfants à l’exception de Sigebert, qu’elle préférait ouvertement et traitait comme son propre fils. Le cadet devint donc progressivement un jeune homme timide et taciturne, renfermé, et ayant une crainte presque maladive de la gent féminine – à l’exception notable de ses deux petites sœurs avec lesquelles il passait le plus clair de son temps en dehors de l’entraînement.

Vivant dans les territoires frontaliers des terres lydanes, Hugo grandit également dans une haine farouche de l’ennemi héréditaire, exacerbée par les récits de son père de la guerre qui lui apporta gloire et richesse. Ses premières missions de chevalier consistèrent majoritairement en des missions de patrouille dans la forêt afin de prévenir toute incursion, et à l’occasion d’affronter des guerriers ou éclaireurs trop audacieux. Le jeune homme s’avéra être un combattant efficace et farouchement déterminé, sa persévérance confinant même dans certaines situations à l’obstination. Il se battait honorablement, mais n’avait rien d’un maître d’escrime-né, son principal avantage consistant à être gaucher, ce qui déroutait fréquemment les adversaires qu’il rencontrait. Son père lui fit d’ailleurs fabriquer lame et écu adaptés à son maniement inversé.

Wilhelm mourut dans son sommeil peu avant le vingtième anniversaire de son fils cadet, et Sigebert lui succéda. Grandiloquent et orgueilleux, il s’avéra rapidement être, selon les critères d’Hugo, un seigneur catastrophique qui s’aliéna à une vitesse folle la majorité des habitants des villages de leur territoire. Son sens particulier de la justice et son goût pour les jeunes paysannes contribuèrent à un début de rébellion qui fut réprimé dans le sang, et si les rancoeurs ne disparurent pas, elles furent provisoirement remplacées par la terreur. Mécontent de ce que devenait le fief de son père, mais trop couard pour oser élever la voix face à son aîné, Hugo profita de la première opportunité qui lui fut offerte pour prendre le large. Un conflit entre deux Seigneurs avait éclaté à l’Ouest de Rossburh, et il partir sous la bannière du Seigneur de Peyrefendre qui souhaitait pacifier les lieux, par la force si nécessaire. Elle s’avéra l’être, et le jeune chevalier put pour la première fois démontrer son courage face à des Eiraliens. Il récolta lors de la bataille finale une vilaine estafilade à la jambe droite qui le laissa avec une légère claudication. Il décida d’aller se faire soigner chez sa plus jeune sœur, Franka, qui avait épousé un jeune Seigneur voisin d’Arzbaum.

C’est lors de sa convalescence qu’il apprit de la bouche d’un messager la disparition de son frère aîné, qui faisait potentiellement de lui l’héritier du fief familial. Même si l’homme insista lourdement sur la santé et la force du Seigneur d’Arzbaum, et sur le fait qu’il ne lui était sans doute rien arrivé de dramatique, la mince chance de se retrouver catapulté à un poste pour lequel il n’avait pas la moindre compétence terrifiait Hugo. Quant à l’idée de découvrir une nouvelle facette sombre de la personnalité de Sigebert, qui expliquerait qu’il se soit subitement évanoui pour plusieurs jours dans la nature, elle ne le rassurait guère plus, lui qui considérait de plus en plus son aîné comme un dangereux déséquilibré inapte à la justice. Les mots rassurants de Franka lui mirent du baume au cœur, mais en tant que successeur légitime, il savait que son devoir lui ordonnait de découvrir la vérité, aussi laide soit-elle. C’est pour cette raison qu’en compagnie du messager, il reprit la direction d’Arzbaum, sa jambe à peine cicatrisée.


Description physique :

De taille moyenne mais de constitution robuste, Hugo a un physique de soldat plus que d’homme de cour. Son visage anguleux et ses traits durs sont le signe de son caractère sérieux, reflété également par les cheveux aile-de-corbeau qu’il porte courts ou mi-longs suivant la saison. Ses yeux sont sombres et fuyants, et il évite généralement de croiser directement le regard de ses interlocuteurs, en particulier de ceux du sexe opposé. La blessure qu’il a reçue le fait légèrement boiter de la jambe droite, mais il n’en demeure pas moins plus vif que réellement puissant. Sa personnalité se reflète également dans les tons de ses habits, toujours sombres, et même noirs depuis le décès de son frère – habits qu’il choisit uniquement pour leur aspect pratique, et sans aucune perspective esthétique. Malgré son léger handicap, il met un point d’honneur à se tenir droit en toute circonstance, afin de ne pas laisser passer un quelconque sentiment de faiblesse ou de vulnérabilité.
Description psychologique :

Hugo est un soldat, élevé depuis son plus jeune âge pour devenir chevalier et servir son maître avec honneur. En conséquence, il est courageux, et particulièrement déterminé, ayant une certaine tendance à hésiter entre retraite prudente et combat très incertain. Il n’est cependant pas un guerrier honorable jusqu’à la stupidité, et a toujours appris à se servir de sa particularité – il est gaucher – pour prendre l’avantage sur ses ennemis. A l’occasion, il n’hésitera pas non plus à se servir de son environnement si celui-ci peut l’aider à vaincre. La localisation de son fief et la ferveur de son père ont développé chez lui une véritable haine des Lydanes, même s’il est un sujet absolument fidèle de la Reine qu’il considère comme légitime.

Renfermé et taciturne, Hugo parle peu, et par phrases courtes. Il n’apprécie pas les mondanités, sauf en présence d’une de ses petites sœurs, qui sont parmi les seules personnes à parvenir à le faire sourire. Il préfère fréquemment la compagnie des bêtes à celle des hommes, en particulier celle de sa jument Stase. Quelques années plus tôt, il a également recueilli un jeune corbeau blessé qui l’accompagne de temps à autres lors de ses voyages, disparaissant parfois durant des semaines entières avant de se reposer un beau jour sur son épaule, même si Hugo s’est entre temps déplacé de plusieurs centaines de lieues.
Ecrasé par la personnalité de sa mère adoptive, il ressent également un profond malaise en compagnie des femmes, même lorsqu’elles sont d’un rang bien inférieur au sien, et surtout si elles sont jolies. Il essaie autant que possible d’éviter de se retrouver en leur présence, sauf lorsque le devoir ou l’étiquette l’ordonnent.

Allégeances, liens hiérarchiques


Vassal de : Roland de Peyrefendre

*** Réservé aux seigneurs ***


Région de la seigneurie : Nord de Kevalis, Nord-Est de Rossburh, abords des Forêts Frontalières

Nom de la seigneurie : Arzbaum

Description de la seigneurie :

Arzbaum est un de taille réduite, regroupant une douzaine de villages situés aux abords des Forêts Frontalières, le plus important étant celui d’Arzbaum dans lequel se trouve une rudimentaire forteresse, désormais le domicile officiel de Hugo. Située aux abords des territoires lydanes, elle doit régulièrement faire face à des incursions d’éclaireurs ennemis, et la mère puis la mère adoptive du nouveau Seigneur ont successivement organisé la construction de tours de guet censées prévenir toute invasion de petite envergure. De petites garnisons stationnent également dans les bourgades les plus proches de la frontière, la plus importante – et celle comportant les meilleurs soldats – se trouvant fort logiquement à Arzbaum même.

La population du fief est majoritairement composée d’agriculteurs et de bûcherons sans histoires, même si la proximité des terres lydanes à conduit par la « force » des choses à certains métissages qui sont la plupart du temps passés sous silence. La mort de Wilhelm et l’accession au pouvoir de Sigebert ont néanmoins eu des conséquences désastreuses sur le moral des habitants, en particulier après l’exécution particulièrement cruelle de vingt-cinq d’entre eux, soupçonnés d’être les meneurs du soulèvement qui avait suivi plusieurs plaintes pour viol déposées par de jeunes paysannes contre le seigneur, et qui étaient toutes évidemment restées impunies.

L’immense majorité des ressources sert à la subsistance des autochtones, Arzbaum n’étant même pas situé sur un axe commercial important. La proximité des Lydanes a toujours découragé les marchands de s’implanter localement, et donc de se retrouver à la merci d’un raid meurtrier.

Blason : Chevronné d’argent et de sinople, à une tour de sable


Dernière édition par Hugo d'Arzbaum le Lun 4 Oct - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ragnar Herteitr
Jarl

avatar

Messages : 1409

MessageSujet: Re: Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]   Lun 4 Oct - 21:35

Sympa la fiche. Tout ça me semble bien : c'est logique, bien construit, bien écrit et le personnage semble intéressant. Je devance néanmoins mes collègues pour faire deux mini-remarques :
-Le peuple de sauvages à l'Est, c'est des Lydanes, pas des Lydans^^
-Et puis quand tu dis que t'es en Kevalis, c'est pas le Nord. Le Nord c'est l'Ismeerlane et l'Acrogée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo d'Arzbaum
Châtelain

avatar

Messages : 52

MessageSujet: Re: Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]   Lun 4 Oct - 22:39

My mistake pour les Lydanes, comme je l'avais à chaque fois vu derrière "guerre", je pensais que c'était la version féminine de l'adjectif ^^
Pour la localisation, j'ai précisé pour éviter les malentendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Loup
Admin

avatar

Messages : 356

MessageSujet: Re: Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]   Mer 6 Oct - 7:48

Fiche validée. Je te mets directement dans le groupe "Seigneurs". Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hugo d'Arzbaum [Homme-lige] -> [Seigneur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» SOS :Hugo coton de Tulear 5a battu et séquestré ADOPTE
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps des Loups :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: